TOGO PROPRE 2011 & VACANCES CITOYENNES 2011

Dans le cadre de la fête de l’indépendance, la ville de Lomé était sujette du lundi 18 au mardi 26 avril 2011 à un nettoyage grand public initié par des jeunes avec leur tête M. BAYITA KOKOU ELOM, Président & Directeur Exécutif de l’Association des Jeunes Volontaires au Service du Monde Environnemental (AJVSME) ; promoteur du projet « TOGO PROPRE 2011 ». Le lancement de cette opération s’est déroulé sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé par une cinquantaine de jeunes munis de houes, de râteaux, de balaies, de brouettes, de pelles etc. qui ont rendu propre l’esplanade du palais des congrès et ses alentours. Selon M. BAYITA KOKOU ELOM, « la souveraineté d’une nation ou d’un pays, vieille de 50 ans est une affaire de nous tous et surtout de nous jeunes qui devrons maintenir nos communauté propre avant toutes éventuelles actions du gouvernement et des donateurs de part le monde ». Le but visé par cette activité est de garder propres nos villes, villages et quartiers ; bref notre environnement pour garantir, la propreté dans nos communautés et la santé publique. Ce projet est réparti en deux phases. La première phase « Lomé Propre », qui s’était déroulée du lundi 18 au mardi 26 avril 2011, prendra en compte les quartiers Adidogomé, Agoè, Tokoin Wuiti, Résidence du Bénin, Kégué, etc. La deuxième phase prendra en compte toute l’ensemble du territoire et se poursuivra jusqu’en décembre 2011. Déplorant le manque de ressources, le promoteur a lancé un appel à tous les jeunes de la communauté à en faire de même pour la parfaite réussite de cette activité nécessaire pour le bien-être de la population. Pour lui, l’appui de toutes les bonnes volontés serait d’une grande aide et motivation pour ces jeunes décidés à assainir et à promouvoir le secteur de l’environnement en général. Lancé depuis le 18 avril 2011 sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé, le projet « TOGO PROPRE » poursuit son petit bonhomme de chemin avec la nouvelle phase du projet désigné sous le vocable « VACANCES CITOYENNES 2011 » s’est déroulé du samedi 06 au 27 août 2011. Initié par l’Association des jeunes Volontaires au Service du monde Environnemental (AJVSME), cette seconde phase est marquée par l’implication de l’Association de Jeunes Unis pour le Développement en Afrique (AJUDAF), CDIA, les Comités de Développement de Quartier (CDQ), etc. Ce projet est une grande campagne de sensibilisation qui vise à assainir, à nettoyer quelques quartiers de la ville de Lomé et autres localités de l’intérieur du pays. Ces associations attendent y arriver en organisant des opérations de salubrité et nettoyage sanitaire et phytosanitaire collectives. Après le passage de la plage de Lomé, les quartiers de Nyékonakpoè, et Cassablanca, ce fut le tour du quartier Bè Dangbuipé de bénéficier de cette opération de salubrité et de la grande campagne de sensibilisation sur la pratique de l’hygiène. Ainsi, munis de balaies, de râteaux, de houes, de pelles, etc. les habitants des différents quartiers étaient présents pour soutenir l’initiative de l’association des Jeunes Volontaires au Service du Monde Environnemental (AJVSME) pour rendre propre les devantures, les abords de lagunes, les places publiques et certaines maisons où l’hygiène est pratiquement nulle. Au cours de ce projet, des dépotoirs ont été aménagés, des eaux stagnantes, celles de puisard ont été vidées et assainies avec des produits de traitement phytosanitaire. Le Président & Directeur Exécutif d’AJVSME, BAYITA KOKOU ELOM, à cette occasion a indiqué que ce projet vise non seulement à rendre plus propres les diverses localités et milieu de vie du Togo afin de lutter contre l’insalubrité et certaines maladies mais aussi promouvoir l’assainissement dans tout son ensemble puis rapprocher les communautés pour consolider l’esprit de fraternité et de réconciliation prônée par le Chef de l’Etat son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé. M. BAYITA a, par ailleurs, expliqué que le projet « TOGO PROPRE » est un projet continue et à long termes, qui dans les jours à venir s’étendra dans les autres localités du pays. Pour le président d’AJUDAF, M. Omar ALLAGBE, a invité les populations à soutenir ce projet qui selon lui, permettra d’éradiquer bon nombre de maladies telles que le paludisme, le choléra, etc. « Ces opérations vous permettront d’avoir un meilleur cadre de vie », a – t – il déclaré. M. Olivier ADJOGAN, secrétaire du CDQ de Bè Dangbuipé, a quant à lui remercier les initiateurs du projet et les différents participants. Il a émis le voeu que de telles actions se pérennisent pour le bien être des populations.


Les réactions

Avatar Kpatare AYOKASSIA

C'est bien pour des jeunes comme vous puisse penser à la santé de tout un pays puisse tout part de Lomé la capitale, voir l'Afrique et le monde entier. Je vous encoure et priérais à tout partenaire de mettre la main à ce que vous faite parce que sans la santé, ni l'éducation, formation, éducation, politique, que sais-je encore ne pourra se réaliser. Félicitation et courage à vous tous engagé pour la protection de l'environnement. Merci

Le 29-03-2012 à 22:07:28

Avatar Ayassama SOULE

J'ai visité votre site et je vois que vous faite beaucoup pour l'humanité. Chapeau bas pour vous.

Le 16-12-2016 à 10:31:04

Réagir


CAPTCHA